Quand faire le retour d’expérience (REX) de votre projet ?


Il est essentiel de capitaliser sur nos projets dans un esprit d’amélioration continue. On a expérimenté des nouvelles choses, on souhaite ne pas reproduire les erreurs commises, on espère faire mieux la prochaine fois. Et on veut partager toutes les leçons apprises pour faire grandir la culture projet de notre entreprise. Plein de motivations très positives et louables.


Transformer son expérience en apprentissage partagé !

Alors on réunit toute l’équipe, pour prendre un peu de hauteur. On commence par noter ce qui a bien fonctionné, on célèbre les réussites, puis on s’intéresse ce qui a moins bien marché. On analyse les raisons des difficultés et des échecs. On rassemble, priorise, structure, organise. Et un plan d’actions en découle.

Mais souvent la dernière phase est plus difficile, les choses se compliquent pour :

  • faire évoluer le référentiel projet, les documents, les processus…

  • diffuser ces nouveaux acquis aux autres équipes

Et finalement, le retour d’expérience échoue.


La capitalisation ne se fait pas !


Très souvent, on réalise ce processus de capitalisation à la fin des projets et la tache est trop lourde, les idées lointaines ou floues, les ressources sont déjà engagées sur d’autres projets.


Il est plus profitable de faire le REX à chaque passage d’étape, à la fin de chaque phase du projet. 

Cela permet de :


• avoir les idées plus précises et justes pour alimenter l’analyse

• avoir les ressources de la phase encore mobilisées sur le projet

• être plus facilement intégrable dans le référentiel projet, au fur et à mesure

• faire immédiatement bénéficier des améliorations à l’équipe projet elle-même


#projets #capitalisation

15 vues