Quelles étapes pour une planification réussie ?


1er enjeu : Construire un planning réaliste

Fixer des échéances claires, tout au long du projet, partagées avec toutes les parties prenantes.

Ne pas décider seuls des délais mais bien interroger l'équipe interne et externe

Ajouter un responsable unique à chaque tache pour lever l'ambiguïté de la responsabilité.

La planification n'est pas une improvisation !

Optimiser le planning avec plusieurs outils

La compression des délais n'est pas la seule façon d'optimiser la date de fin.

Plusieurs solutions sont envisageables.

Conserver une charge réaliste pour les ressources

Ajouter des sécurités là où c'est vraiment nécessaires, en suivant l'analyse de risques du projet.

Mais inutile d'en mettre partout.

Pour finir archiver la planification initiale qui servira de référence pour l'avancement.





2ème enjeu : Effectuer un suivi régulier

Suivre le planning à fréquence régulière

Garder une vision globale et surveiller les échéances à venir.

Ne jamais perdre de vue le chemin critique afin de prendre les bonnes décisions

Garder en mémoire que tout ne se passera pas comme prévu et c'est normal !

L'important est de choisir les bons indicateurs de suivi de l'avancement pour être alerté en avance des dérives.

Communiquer le planning régulièrement en adaptant les informations aux destinataires.

Anticiper les dérives, les aléas et les modifications est le travail quotidien de l'équipe projet pour maîtriser les coûts du projet!





21 vues